Document de référence 2017

10 Les laboratoires BOIRON sont nés en France il y a près d’un siècle, sous l’impulsion des médecins homéopathes qui souhaitaient bénéficier des médicaments les plus fiables possibles. Ces derniers se sont naturellement tournés vers les pharmaciens pour leur apporter cette garantie. Derrière chaque médicament BOIRON, il y a une exigence et des engagements portés chaque jour par chacun de nos collaborateurs. C’est notre savoir-faire et notre métier. Derrière chaque médicament BOIRON, il y a un patient et des professionnels de santé qui nous font confiance. C’est notre fierté. Les médicaments homéopathiques présentent de nombreux atouts pour être prescrits et conseillés en première intention chaque fois que cela est pertinent, en médecine de ville comme en milieu hospitalier. Toutes nos actions ont pour objectif d’apporter notre contribution aux enjeux majeurs de santé publique. 1.2.1.1 DEUX FAMILLES DE MÉDICAMENTS Les médicaments homéopathiques sont obtenus à partir de substances appelées souches homéopathiques, selon un procédé de fabrication décrit à la pharmacopée. Ces souches peuvent être d’origine végétale, animale, minérale ou chimique. Il existe deux grandes familles de médicaments homéopathiques : • Les médicaments homéopathiques à nom commun • Les médicaments homéopathiques à nom de marque (spécialités) 1.2.1.1.1 Les médicaments homéopathiques à nom commun Les médicaments homéopathiques à nom commun sont en général présentés sous forme de tubes de granules ou de doses de globules. Aucune indication thérapeutique ni posologie ne figure généralement sur leur conditionnement car c’est le professionnel de santé qui détermine l’indication du médicament et sa posologie en fonction de chaque individu. Tout laboratoire peut commercialiser ces médicaments homéopathiques à nom commun. Leurs dénominations ne sont pas protégeables à titre de marque, s’agissant de dénominations communes. Ces médicaments regroupent : • Les médicaments unitaires à nom commun, fabriqués industriellement. Il s’agit de médicaments composés d’une seule souche ayant subi une (ou plusieurs) dilution(s) homéopathique(s). Ce type de médicament est défini par le nom de sa souche, sa hauteur de dilution, sa forme et sa présentation. Par exemple : Arnica 9 CH granules, tube de 4 grammes. • Les Formules de Prescription Courante. Il s’agit de médicaments composés d’une association de plusieurs souches homéopathiques et fabriqués en série par un laboratoire. Ces formules sont standardisées. Par exemple : Passiflora composé, granules, tube de 4 grammes. 1.2 Présentation et évolution du groupe 1.2.1 BOIRON, EXPERT DE L’HOMÉOPATHIE DEPUIS 80 ANS

RkJQdWJsaXNoZXIy NjA3NzQ=